Depuis 2002, le secteur de coopération éducative et linguistique de l’Institut français de Budapest entretient des rapports privilégiés avec Biblionef. Il en témoigne ici.

« A raison d’une voire deux commandes annuelles pour un volume global de plus de mille ouvrages, ce précieux partenaire nous permet de renforcer nos actions de diffusion et de promotion de la langue française et des cultures francophones. Les Hongrois sont très attachés à l’objet livre et la culture éducative hongroise en pleine évolution reste, pour l’heure, encore très centrée sur l’écrit et la transmission du savoir par l’écrit.

L’apprentissage du français touche tous les niveaux d’enseignement du système scolaire hongrois pourtant bien peu d’établissements scolaires bénéficient de moyens ou de soutiens institutionnels favorisant le maintien de la diversité linguistique.

Les élèves du secondaire constituent la plus grosse part de nos publics éducatifs et la plupart des établissements organisent des concours de poésie, de civilisation, de théâtre, de chant, de récitation…en plus des journées porte ouvertes, des fêtes de début et de fin d’année scolaire où systématiquement les travaux des élèves sont mis à l’honneur .

Ces occasions sont capitales pour promouvoir la langue et la culture françaises. Les dictionnaires, les beaux livres, les outils d’apprentissage (Bled, cahier d’exercices, …) sont extrêmement appréciés et motivent enseignants et apprenants. Se constitue ainsi petit à petit dans chaque établissement un fonds de documentation qui vient compléter les méthodes de langue et fait vivre le français tout au long de l’année scolaire.

Les sections bilingues franco-hongroise, fleuron de l’enseignement du français proposent encore plus souvent des activités ou des concours en français à leurs él_ves, qu’il s’agisse de club de théâtre, de cuisine, de cinéma ou de presse. Ces apprenants sont friands de toutes sortes d’ouvrages en français puisque leurs cursus leur donnent accés aux domaines scientifiques, historiques, littéraires et civilisationnels.

L’enseignement précoce du français est également un des volets de notre action ici en Hongrie pour lequel Biblionef est un partenaire important. Les albums jeunesse nous permettent chaque année, lors des journées de la francophonie de récompenser et mettre en valeur le travail des plus jeunes des apprenants de français lors d’une demi-journée qui leur est consacrée.

Enfin dans le secteur universitaire, les encyclopédies, les dictionnaires, les ouvrages de politique, de sociologie mais également les livres sur l’art, la peinture ou encore les œuvres théâtrales commentées que nous pouvons acquérir grâce à Biblionef sont estimés des lecteurs francophones qui trouvent là matière à diversifier leur enseignement. Ces ouvrages viennent enrichir le fonds du Centre inter-universitaire des Etudes françaises. Ils nous permettent également de doter les prix de la « fameuse dictée » qui réunit chaque année pas moins de 300 étudiants autour des finesses de la langue française.

En un mot, Biblionef est un partenaire indispensable de l’action du secteur de coopération éducative et linguistique en Hongrie. Biblionef nous permet d’associer le français à des valeurs de générosité, de culture générale, de développement de la curiosité pour les publics scolaires tout au long de l’année et par là même de valoriser le travail et l’implication des enseignants de français en Hongrie. »

Articles Recommandés