Depuis 2007, le Salon des Solidarités est le rendez-vous incontournable des acteurs de la solidarité internationale, des professionnels et du grand public.
A l’occasion de cette 6e édition, l’association Biblionef et son mécène, la Fondation Groupe ADP, ont participé à l’un des 12 plateaux du Duo Association / Entreprise consacré aux partenariats entre les secteurs privé et associatif, en faveur du développement, de l’action humanitaire ou de la responsabilité sociale.

Dominique Pace, cofondatrice et Directrice générale de Biblionef, et Laure Kermen-Lecuir, Déléguée générale de la Fondation Groupe ADP, ont répondu avec plaisir aux questions du journaliste Christian Troubé autour de leur collaboration, née en 2015, pour l’amélioration des conditions d’éducation de la jeunesse défavorisée et de la lutte contre l’illettrisme, à travers le monde.

Pour Laure Kermen-Lecuir, la rencontre avec Biblionef a été un véritable coup de coeur : « Se dire que des enfants, dans des pays notamment où l’on gère des aéroports, n’ont pas accès à la lecture parce qu’ils ne disposent pas du moindre livre, nous est absolument insupportable. L’action de l’association Biblionef nous a donc paru évidente et nous avons eu envie de la soutenir sur du long terme. Nous essayons aussi de fédérer d’autres mécènes autour de ce projet auquel nous croyons énormément. »

Dominique Pace a également salué ce partenariat exemplaire dont elle souhaite qu’il fasse école : « Dans un contexte où les pouvoirs publics se désengagent, c’est merveilleux pour une association comme Biblionef de pouvoir compter sur le soutien de la Fondation Groupe ADP. Un tel partenariat pluriannuel nous offre un socle financier. La Fondation ne nous impose pas une manière de travailler, elle nous permet au contraire de faire notre travail : c’est le véritable esprit du mécénat. »