Depuis 2012, Biblionef travaille avec les associations Kolna Tounes, Un Enfant des Sourires et Appui aux Initiatives de Développement afin de promouvoir la lecture et améliorer les conditions d’éducation d’une jeunesse très vulnérable, notamment dans les zones rurales délaissées du pays.

Dans le cadre d’un ambitieux programme, soutenu par la Fondation Drosos, qui s’étendra sur 4 années, d’octobre 2016 à octobre 2020, 62 000 livres favoriseront la création de bibliothèques dans une centaine d’écoles primaires, réparties dans 16 des 24 gouvernorats que compte le pays, ainsi que dans des centres de formation et de développement humain.

Sensibilisé par ce projet qui est un véritable plaidoyer en faveur de la lecture, le Ministère de l’Education nationale a accordé aux associations locales, signataires d’une convention, la possibilité d’intervenir librement dans les écoles afin qu’elles mettent également en place, aux côtés des enseignants, des activités autour du livre et de l’écrit : heure du conte, rallyes lecture, ateliers théâtre, ateliers mime, arts plastique, chant, ciné clubs… Les idées ne manquent pas afin de susciter la curiosité des écoliers et leur donner envie de lire!

Pour ces élèves qui ne commencent à apprendre la langue française qu’à partir de la 3ème année du primaire et qui peinent à intégrer le secondaire où tout l’enseignement se fait en français, voire abandonnent leur scolarité dès les premières années du collège, ces livres adaptés à leur besoins et à leurs goûts, leur permettront de progresser plus rapidement. Une pratique plus assidue de la lecture favorisera aussi leur épanouissement personnel et leur stimulation intellectuelle. Pour la plupart d’entre eux, qui vivent dans des situations de grande précarité, ces livres seront une porte ouverte sur le rêve et réenchanteront leur enfance.

Début octobre, Dominique Pace s’est rendue à Tunis pour réunir ses partenaires associatifs afin de mettre le projet en ordre de marche. L’occasion, aussi, de se rendre dans les écoles bénéficiaires des précédentes dotations, dont l’école Cité Nouvelle, à Gammarth, où elle a reçu un accueil chaleureux de la part des élèves, de la directrice ainsi que de l’Inspecteur Principal de l’Enseignement Secondaire et Commissaire Régional de l’Education…

Articles Recommandés