Bibliobus de la Fondation Children of Africa
Jeunes pensionnaires de la « Case des enfants »
Enfants d’Abobo
Bibliothèque de l’école Rail 4 en cours de construction

Dans ce pays où le taux d’analphabétisme de 51% constitue un frein majeur au développement humain, cette dotation d’envergure est venue répondre à différents projets de développement de la lecture.

La Fondation Children of Africa a ainsi reçu quelque 12000 livres afin d’étoffer les rayonnages des 8 bibliobus, qu’elle a mis en circulation à travers tout le pays, avec le concours de Biblionef, et d’équiper de bibliothèques des écoles et orphelinats de son réseau.

Lorsque Children of Africa a sollicité l’aide de Biblionef pour la première fois, en 2008, il s’agissait de créer le fonds documentaire du deuxième bibliobus que la Fondation venait tout juste d’installer à Port-Bouët, dans le district d’Abidjan.

Cette opération très réussie a été le point de départ d’une belle collaboration qui n’a cessé de gagner en ampleur au fil des ans.

A ce jour, ce ne sont pas moins de 50 000 livres neufs, tous choisis à l’unité près, qui ont fait entrer dans l’univers enchanteur de la lecture des milliers de jeunes ivoiriens défavorisés à Abidjan, mais aussi à l’intérieur du pays dans les départements de Poro, Tiassalé, Kong, Béoumi et Adzopé. Ces bibliothèques, qu’elles soient scolaires ou ambulantes, sont pour beaucoup d’enfants l’unique possibilité d’accéder à des livres.

Du 10 au 13 mars, Dominique Pace, directrice générale de Biblionef, s’est rendue à Abidjan afin de participer pour la troisième fois au Gala de Charité donné par Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire et présidente-fondatrice de Children of Africa.
L’objectif de cette soirée, qui réunissait quelque 950 invités parmi lesquels de nombreuses célébrités, était de lever les fonds nécessaires à la construction de 3 centres d’accueil pour enfants victimes de l’exploitation et de la traite.

La Directrice de Biblionef s’est à nouveau rendue à la « Case des enfants », un centre d’accueil créé  par Children of Africa afin d’offrir une structure familiale à des enfants orphelins ou abandonnés. Elle accueille 57 enfants et adolescents, à qui elle offre nourriture, hébergement, suivi scolaire, formation, activités sportives mais aussi accès à la lecture grâce à la bibliothèque alimentée par Biblionef.

Les jeunes pensionnaires ont réservé un accueil très chaleureux à leurs invités !

Dans le cadre de son programme « Child Friendly School », l’association SOS Villages d’enfants a reçu 5 200 livres afin de créer les premiers fonds documentaires de bibliothèques récemment construites ou réhabilitées dans des écoles qu’elle accompagne à Abobo et Yamoussoukro.

Par la construction de bibliothèques mais aussi de latrines, de cantines, de fontaines à eau, ce programme vise à rendre les écoles plus accueillantes et agréables afin que les élèves viennent y étudier avec plaisir…

Parmi les établissements ciblés, figure notamment l’école Rail 4 d’Abobo, dont Dominique Pace a visité la bibliothèque en cours de construction, qui recevra d’ici peu une partie de la dotation. Un évènement miraculeux pour cet établissement qui scolarise, dans des conditions très difficiles, quelque 2 000 élèves en sur-effectif…

Afin d’améliorer leur quotidien, SOS Village d’enfants a installé à la sortie de l’école, une fontaine à eau accessible à tous les habitants de la ville. Vendue moins cher que par les porteurs d’eau, elle attire beaucoup de monde.

La directrice de Biblionef a également profité de son passage à Abobo afin de visiter le Village d’enfants SOS le plus ancien de tout le continent africain. Créé en 1971, il offre un cadre de vie familial à 124 enfants.

Dominique Pace entourée du personnel du Village d’enfants SOS d’Abobo

Articles Recommandés