2 000 livres pour relancer l’apprentissage du français en Hongrie

Depuis 2002, Biblionef et l’Institut français de Budapest collaborent afin de faire découvrir et aimer le français aux enfants hongrois dès le plus jeune âge ...

En Hongrie, faire découvrir et aimer le français dès le plus jeune âge

2 000 livres offerts par Biblionef, en mars dernier, à l'Institut français de Budapest étaient au rendez-vous du Festival de la Francophonie qui réunit les deux partenaires [...]

Biblionef, partenaire de la première édition du Prix des lycéens hongrois

Plus d’une vingtaine d’établissements hongrois ont accepté de relever le défi de lire, dans son intégralité, une œuvre contemporaine en langue française...

Biblionef, partenaire du Prix des Lycéens hongrois, 28 avril 2011

La directrice de Biblionef se rendra prochainement à Budapest pour remettre les livres devant récompenser les participants de la 1ère édition du Prix du lycéen hongrois.

Opération spéciale « dictionnaires » !

3 200 dictionnaires flambant neufs ont été expédiés, fin 2010, à destination d'Alliances françaises et d'Instituts français, situés aux quatre coins du monde...

Prix des lycéens Hongrois 2010 : programme et objectifs

Biblionef, partenaire de l'Institut Français de Budapest pour le Prix des lycéens hongrois 2010 des classes bilingues, récompensera les élèves participants...

Biblionef et l’Institut français célèbrent la francophonie en Hongrie

Biblionef comptant parmi les partenaires de l'Institut français de Budapest, sa directrice Dominique Pace était au rendez-vous du Festival de la Francophonie ...

Biblionef et l’Institut français poursuivent leur collaboration en Hongrie

A l'occasion des Journées de la Francophonie 2009, la Directrice de Biblionef a remis de belles récompenses aux participants des différents concours ...

Soutien au secteur de coopération éducative et linguistique en Hongrie

"Biblionef nous permet d’associer le français à des valeurs de générosité, de culture générale, de développement de la curiosité pour les publics scolaires [...] "