Biblionef et la Délégation Générale des Alliances françaises poursuivent une collaboration commencée en 2002 par un nouvel envoi de 4 000 livres.

La phase d’urgence pour l’aide aux victimes du raz de marée est limitée à quelques jours à Colombo où les locaux de l’Alliance ont accueilli les sinistrés. La rentrée scolaire s’est effectuée quasi normalement le 18 janvier 2005 à Colombo, Jaffna et Kandy.

Le Sri Lanka est une île où le taux de scolarisation est, pour un pays indigent, un des plus forts au monde. Cet enthousiasme pour l’éducation vaut aussi pour l’apprentissage de la langue française, première langue étrangère étudiée dans les collèges, universités et alliances.

Dans les Alliances les publics sont jeunes, une grande majorité a de 15 à 25 ans. La plupart des établissements n’ont pratiquement aucun budget. Les seuls rayons comptant des livres ont été alimentés principalement par Biblionef depuis 2002 à l’initiative de la délégation générale de l’Alliance française et du Service Culturel de l’Ambassade de France.

Livres en langue française rares et exorbitants. Coût moyen supérieur à 1 000 roupies ; salaire d’un ouvrier 6000 roupies, d’un employé administratif, 14 000 roupies.

La coopération française va accroître son implication au Sri Lanka dans le contexte de l’après tsunami. Le développement de la langue française devrait suivre cette montée en puissance de l’aide française.

La donation de plusieurs milliers d’ouvrages de Biblionef devient une réelle chance de participer à l’élan de générosité et à l’essor de la langue française.

Articles Recommandés