En 2014, Biblionef initiait, en partenariat avec l’Institut français d’Afrique du Sud et avec le soutien de la fondation RATP, un projet triennal visant à doter de livres neufs les établissements enseignant le français dans la région du Gauteng.

Cette action s’est conclue à la fin de l’année dernière et le bilan est très positif !

En trois années, Biblionef a doté les bibliothèques de 145 collèges, lycées et universités francophones du Gauteng – soit la quasi-totalité des établissements enseignant le français – de livres neufs. Plus de 12 000 ouvrages ont été procurés, profitant à près de 15 000 apprenants qui n’auraient guère eu accès à des ressources de qualité, récentes et adaptées à leur niveau, les établissements n’ayant pas les moyens de s’approvisionner en livres en quantité suffisante, encore moins en ouvrages de langue française en l’absence de librairie francophone.

Même si le français ne fait pas partie des 11 langues officielles reconnues par la nation arc-en-ciel, il n’en reste pas moins essentiel de mettre à disposition des étudiants de français – nombreux dans cette région – des ressources de qualité pour améliorer leur connaissance de la langue. La présence dans les établissements de livres récents en français est aussi un moyen efficace pour donner envie aux jeunes élèves de démarrer l’apprentissage de cette langue.

Nous en avons d’ailleurs eu la confirmation ! De 2015 à 2017, il y a eu une augmentation significative du nombre d’élèves choisissant le français dans les lycées dotés de ces livres (+ 18% en moyenne en grade 10, 11, 12 – l’équivalent des 3 années de lycée), et une hausse des étudiants s’inscrivant à l’épreuve du DELF, le Diplôme d’Etudes en Langue Française qui valide leur niveau de langue (+ 50% pour le DELF Junior A1 et A2).

La preuve, s’il en est, que les livres restent une porte d’entrée majeure dans la découverte et la maîtrise d’une langue étrangère…

L’Institut français de Johannesburg nous a récemment transmis les vifs remerciements des professeurs, des élèves et des apprenants de français, qui ont exprimé une grande reconnaissance en découvrant cette belle dotation ; les sections francophones des établissements sont désormais plus fournies, mieux mises en valeur, et augmentées d’ouvrages neufs et récents qui motiveront tous les bénéficiaires à poursuivre leurs efforts d’apprentissage de la langue.

« Merci beaucoup pour ces merveilleux livres que j’ai récupérés pour Bishops cette semaine. Quelle belle surprise ! Mes élèves ont déjà feuilleté quelques-uns des ouvrages et ont vraiment apprécié la nouveauté. » (Alexandra Van Selm, professeur de français à Bishop Bavin school, Johannesburg)

L’opération est également une formidable reconnaissance pour les professeurs de leur engagement au service de la francophonie dans cette région, et s’est avéré une source de motivation à poursuivre ce travail au quotidien, indispensable mais malheureusement trop peu souvent mis en lumière. A la faveur de la dotation, les enseignants ont d’ailleurs décidé en 2016 de structurer leur réseau, et ont créé l’Association des professeurs de français du Gauteng pour gagner en visibilité et en efficacité.

Ce beau projet a enfin donné une idée aux professeurs de français de l’établissement Kingsmead College à Johannesburg, bénéficiaire du projet pendant les 3 ans : ils ont décidé de proposer des cours de français, une fois par semaine, dispensés de manière bénévole par des enseignants et des élèves à Ponte Tower, bâtiment iconique de la ville fréquenté par les francophones. Pour cela, une section en langue française sera créée dans la bibliothèque de ce bâtiment, et fournie en livres offerts par Biblionef.

Cet apport conséquent constitue donc un soutien de long terme à l’apprentissage du français en Afrique du Sud.

Université de Pretoria

« Merci beaucoup pour les livres.  (…) nos étudiants les adorent.  Ils aiment surtout les BD et les livres non romanesque. Ils viennent souvent échanger leur livre.  Il y a des étudiants qui ont lu 3 ou 4 livres pendant ces dernières semaines. »

Articles Recommandés