Un apport très conséquent de 20 000 livres est parvenu en Côte d’Ivoire en décembre 2017, portant à 40 000 le nombre d’ouvrages offerts dans le cadre de notre partenariat avec la fondation italienne AVSI, initié en 2016 autour du lancement du projet « Bibliothèques mobiles ».

Ce projet fait partie d’un programme pour l’éducation et la nutrition des enfants mis en œuvre avec le Ministère de l’éducation ivoirien et le Programme alimentaire mondial (PAM) dans 7 régions du nord, nord-ouest et nord-est du pays, à savoir Cavally, Bafing, Bagoué, Poro, Tchologo, Bounkani et Gontougos.

Notre dotation a permis la création des premières bibliothèques de 613 écoles rurales, qui accueillent 125 000 enfants âgés de 4 à 12 ans dans des conditions très précaires.

Sélectionnés avec soin en fonction du niveau de maîtrise du français, des besoins et des goûts des écoliers ivoiriens, ces ouvrages parlent de faune, de flore, de voyage, de thématiques africaines et de bien d’autres sujets… Les ouvrages ont été répartis de façon à installer dans chaque école 3 bibliothèques mobiles, chacune contenant une trentaine de livres et adaptée aux niveaux suivants : Cours Préparatoires, Cours Elémentaires et Cours Moyens.

Conçues dans des matériaux légers facilitant leur déplacement, ces bibliothèques circuleront entre les écoles afin d’offrir aux élèves et aux professeurs un large éventail de références.

Grâce à sa gestion très rigoureuse, la Fondation AVSI suit au plus près l’utilisation des dotations au moyen d’une base de données qu’elle a élaborée et qui lui permet de localiser chaque titre et de connaître le contenu de chacune des bibliothèques dans tous les établissements.

Elle accompagne également les enseignants dans l’appropriation de ces nouveaux supports. Une formation leur a été dispensée en amont, afin d’améliorer l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture. Les professeurs de français ont ainsi pu enrichir leurs enseignements à l’aide des beaux ouvrages reçus, et sensibiliser les élèves à l’importance de la lecture,  ce qui a suscité une augmentation du taux de fréquentation des bibliothèques.

« Ainsi, les élèves consacrent de plus en plus leur temps à la lecture, ce qui contribue à leur épanouissement et enrichit leur savoir », nous confirme notre interlocuteur de la Fondation AVSI.

Articles Recommandés