Considérée comme une plus-value et un synonyme d’excellence, la langue française compte, en Egypte, 2.8 millions de locuteurs. Cependant, peu d’entre eux peuvent se permettre d’acquérir des livres en français, rares et très coûteux.

Face à ce constat, Biblionef a souhaité offrir à des jeunes qui font l’effort d’apprendre notre langue,  2 300 ouvrages sélectionnés avec soin, afin de parfaire leur niveau de français et les aider à développer leur culture francophone.

Un don providentiel pour l’Alliance française de Port-Saïd, unique Alliance de tout le pays et seul centre officiel d’enseignement du français dans la région du canal de Suez. Elle a enfin pu s’équiper d’une section jeunesse et enrichir son fonds de ressources pédagogiques de qualité, très appréciées des enseignants. Prochaine étape : l’ouverture d’un atelier consacré à la lecture de contes. Une opération qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de modernisation au terme duquel l’Alliance française ambitionne de proposer un service haut de gamme.

A Port-Saïd, toujours, deux contingents de livres ont fait le bonheur des quelque 200 élèves de l’Ecole bilingue expérimentale de Port-Fouad et du Lycée bilingue El Horreya. A Mansourah et Ismaïlia, les Centres d’étude de la langue française ont aussi profité de cet apport. Partenaires de l‘Alliance française, leurs personnels recevront une formation afin d’exploiter le mieux possible ces beaux ouvrages et améliorer ainsi l’enseignement du français.

Nous allions de surprise en émerveillement à l’ouverture de chaque carton ! Dès que je feuilletais un livre, j’imaginais toutes les activités pédagogiques que je pouvais faire avec les enfants. Pendant l’inventaire, nos professeurs passaient par la médiathèque pour jeter un œil enthousiaste à tout ce matériel qu’ils ont hâte d’utiliser ! 

La directrice de l’Alliance française de Port-Saïd

Articles Recommandés