4 500 livres pour l’association IRIS ( Initiatives et Réalisations Internationales de Solidarité)  à Sassandra.

L’association IRIS avait pour but  initial en 1995  de répondre aux besoins des femmes neyos de la région de Sassandra, qui passaient l’essentiel de leurs journées à râper le  manioc à la main. Les premières opérations  furent consacrées à l’implantation de broyeurs à manioc, décortiqueurs  à riz et à café qui ont permis  aux femmes , regroupées en coopératives, de vendre leur production au marché de Sassandra et d’acheter  des aliments, des médicaments….

Très vite, un autre domaine d’action, l’éducation,   s’est imposé comme une priorité incontournable  dans laquelle les autres développements prennent racine :
Construction de bâtiments scolaires, ouverture et prise en charge de classes d’alphabétisation pour jeunes adultes  et adultes. 4000 livres furent apportés  en 2002 avec la contribution de Biblionef, à  la bibliothèque centrale des 120  écoles publiques pour les 25 000 enfants du district de Sassandra.
Il s’agit aujourd’hui de réapprovisionner la bibliothèque  car les  livres ont vieilli  malgré les bons soins du bibliothécaire.
Ils circulent par navette de 20 tous les 45 jours dans les 120 écoles de brousse du district.
La nouvelle dotation se compose de 3 000 livres correspondant au niveau lycée et de 1500 livres correspondant au niveau primaire
Les opérations en Côte d’Ivoire  sont prises en main et suivies par les membres du bureau de l’association  filiale IRIS CI.

2 dotations de 1 000 livres puis de 3 000 livres pour la fondation Children of Africa.

Afin d’équiper le bibliobus de la fondation qui vient de sillonner pendant 6 mois les quartiers précaires de Treichville avec pour objectif d’initier les enfants à la lecture. Environ 12 000 enfants qui n’ont pas les moyens d’accéder à une bibliothèque ou de fréquenter des écoles où il y a des bibliothèques,  se sont bousculés pour avoir accès au bibliobus et ont découvert le goût et le  plaisir de la lecture, ont participé aux activités de projections de films et ont été initiés à l’informatique grâce aux ordinateurs présents. Face à un tel succès  auprès de la population qui a totalement adhéré à cette initiative, la fondation envisage de mettre rapidement  2 nouveaux bus en service puis à terme 10 bus  pour répondre aux attentes des enfants, aussi bien du district d’Abidjan que du fin fond de la Côte d’Ivoire. Il nous  faudra envoyer d’autres cargaisons de beaux livres…

Articles Recommandés