Réception des livres à l’Institut français de Johannesburg
De g. à d. : Heather Chapman, Jérôme Cosnard, Nathalie Lelong, Laodice Mpemba, Arnaud Legrand, Madame l’Ambassadrice Elisabeth Barbier, Damien Guyard
Madame l’Ambassadrice Elisabeth Barbier entourée par des élèves de la Mondeor High School

Biblionef et l’Institut français d’Afrique du Sud, partenaires depuis 2002, ont pu offrir, grâce au soutien financier de la RATP, à quelque 8 350 élèves de Johannesburg et Pretoria une rentrée placée sous le signe de la lecture en langue française.

Pas moins de 4 000 livres neufs, minutieusement sélectionnés par le Bureau du Livre de l’Institut français, avec l’aide de Biblionef et en concertation avec les directeurs et les professeurs de français des établissements concernés, sont allés créer des espaces francophones dans les bibliothèques de 39 collèges et lycées et enrichir les fonds de la Bibliothèque publique du quartier francophone de Yeoville.

Un évènement majeur que la Mondeor High School de Johannesburg, qui enseigne le français depuis la création du lycée il y a 41 ans, a souhaité célébrer comme il se doit. Le 21 septembre dernier, elle a procédé à l’inauguration officielle de la section francophone de sa bibliothèque en présence de Son Excellence Mme Elisabeth Barbier, Ambassadrice de France en Afrique du Sud et de diverses personnalités telles que Vangelia Nicolaou, Proviseur du Lycée Mondeor, Heather Chapman, Proviseur adjoint et enseignante de français, Arnaud Legrand, Directeur général de la Bombela Operating Company et représentant de la Fondation RATP, Jérôme Cosnard et Nathalie Lelong, respectivement Chargé de projet pour le français et Chargée du Livre et des Médiathèques à l’Institut français, et Damien Guyard, Attaché pour le français à l’Ambassade de France.

A l’occasion du tournage d’un numéro de « Destination francophonie » consacré à l’action de Biblionef, et qui sera prochainement diffusé sur TV5 Monde, Madame l’Ambassadrice a déclaré au présentateur Yvan Kabacoff :

« Offrir aujourd’hui 4000 livres aux 9000 enfants et adolescents qui apprennent le français dans la région de Johannesburg et de Pretoria constitue une opération forte, importante pour les actions que nous menons tout au long de l’année avec nos partenaires. […] La constitution de sections en langue françaises au sein des établissements scolaires répond ainsi à un besoin de proximité et pose les bases solides pour un accroissement à venir. »

Arnaud Legrand a, quant à lui, ajouté ceci :

« Les valeurs de Biblionef, son engagement en faveur de l’éducation et de la culture, convergent avec les valeurs et les missions de la Fondation groupe RATP. (…) Quand nous sommes sollicités par un projet de cette qualité, qui va d’ailleurs bientôt recevoir le prix du Comité de l’Europe, nous n’hésitons pas une seconde. »

Ce projet, qui doit être reconduit, fait aussi écho à la volonté du gouvernement sud-africain d’encourager l’apprentissage du français. Dans ce pays qui compte 11 langues officielles et où la plupart des citoyens sont polyglottes dans leur propre société, la maîtrise du français, parlée dans de nombreux pays du continent, est un atout culturel et professionnel indéniable. Elle rend accessibles des opportunités d’affaires dans les pays francophones de la région, notamment la République Démocratique du Congo, très active du fait de son potentiel minier et facile d’accès en bus.

L’arrivée de ces livres au sein de la Mondeor High School, comme dans les autres collèges et lycées, a suscité un véritable enthousiasme. Car ces ouvrages en français, impossibles à acquérir par les établissements, faute de moyens financiers suffisants et en l’absence de librairies françaises en Afrique du Sud, offrent aux jeunes sud-africains une ouverture culturelle et linguistique supplémentaire et aux jeunes originaires d’Afrique francophone, la possibilité de continuer à parler leur langue. Cette dotation contribue aussi, indéniablement, à valoriser les enseignants de français qui, grâce à la création de ces espaces francophones, gagnent en visibilité au sein de leur établissement et sont en mesure d’attirer de nouveaux élèves.

Blue Hills College, Midrand

“Nous vous sommes très reconnaissants pour cette dotation, qui renforcera considérablement la motivation de nos étudiants. »

Hoërskool Florida, Johannesburg

« Quel cadeau extraordinaire ! Je ne sais pas comment vous remercier ! Mes élèves étaient ravis et j’ai eu des difficultés à les « arracher » de ces livres ! »

Martha van den Berg, professeur de français

Die Hoërskool Menlopark, Pretoria

«Nous voudrions exprimer nos remerciements pour tous les livres que vous nous avez donnés. Maintenant, nous pouvons apprendre plein de choses dans notre nouvelle langue et améliorer notre vocabulaire avec des histoires intéressantes.»

Madeleine et sa classe

Reddam Waterfall, Johannesburg

«Lors de notre petit déjeuner français en classe, les élèves ont cherché des recettes dans les beaux livres que l’on a reçus. Merci encore. »

Denise Buwbaum, professeur de français

Afrikaans Meisieskool, Pretoria

« Notre école fête son 95ème anniversaire cette année et notre bibliothèque qui existe aussi depuis 95 ans, fête demain, en particulier, sa naissance il y a 55 ans en tant que « Bibliothèque Engela Gronenewal » dans l’ancienne salle d’assemblée. La présentation de ces 80 titres fera partie de la fête. »

Marna Jordaan, Directrice

Deutsche Internationale Schule, Johannesburg

« Les livres sont presque tous sur les rayons de notre bibliothèque. J’ai gardé quelques dictionnaires comme référence dans ma salle de classe. On apprécie beaucoup ce don de livres. On s’en servira pour tant d’années à venir! Un très grand merci de ma part et de la part de tous nos élèves! »

Nathalie Alexandrer

Articles Recommandés