La Réserve de Biosphére de la Pendjari est située au nord du pays à 700 kilométrés de Cotonou.

Dans le cadre de l’exécution du volet Information – Education – Communication de la Direction du Parc National de la Pendjari, le Chargé de la Promotion Touristique et de l’Education Environnementale travaille avec les établissements d’enseignement se trouvant dans les environs du parc.

Les nombreux écoliers des villages environnants manquent de matériel de travail et sont parfois condamnés à retourner aux champs ou à d’autres activités souvent illicites afin de pouvoir survivre.
Ils sont scolarisés en français et les enseignants n’ont pas de difficultés à s’exprimer en français. Il leur manque toutefois une formation adéquate et une bonne pratique pédagogique.

La population locale est à fort taux illettrée et les conditions de vie ne sont pas des plus aisées. La pratique des activités traditionnelles que constituent l’agriculture, la chasse, la pêche, souvent contraires au principe de conservation et de protection de la Réserve ont provoqué des actes de vandalismes tels que les empoisonnements des mares, la recrudescence du braconnage, la dissémination des pièges dangereux…

Par des séries de discussions et des séances d’éducation environnementales, le calme est totalement revenu et depuis peu, la population locale lutte aux côtés du parc pour la conservation et la protection de la Réserve.

Les villages étant très reculés, le contrôle de la qualité de l’enseignement laisse à désirer et faute de ressources humaines qualifiées on laisse faire. Le manque de supports écrits y est aussi pour beaucoup et les centres de lecture n’existant pas, les enfants n’ont pas la chance de pouvoir exercer la théorie reçue.

Disposer d’une bibliothèque et y faire des animations autour des livres serait l’idéal mais le problème à résoudre est le manque de motivation des enseignants.

Pour contourner cet état de fait, nous avons donc décidé d’apporter une contribution de 2000 livres et de collaborer avec une ONG locale pour la mise en place d’une bibliothèque mobile qui parcourra les villages et donnera une chance à des enfants de 4 à 15 ans. Les enfants auront ainsi accès à des livres abondamment illustrés qu’il est très difficile de trouver au Bénin : histoires sur les animaux et la nature, contes, ouvrages didactiques aussi.. qui leur seront prêtés directement, à commencer par les plus grands et les plus sages … Il ne s’agit pas de perdre les livres ! Des lectures animées ainsi que des activités didactiques seront faites sur place.

Articles Recommandés